mercredi 21 juillet 2010

La vidéo sur le Web ... en plein désarois !

source :  http://standblog.org/blog/post/2010/01/26/Video-Theora-ou-H264

Vous en avez sûrement entendu parler, deux grands acteurs américain du partage de vidéo en ligne, Youtube et Vimeo, ont présenté des pré-versions de leurs lecteurs respectifs en HTML 5.
A la différence de Dailymotion, qui les avaient précédé de 8 mois avec leur initiative OpenVideo, ils ont décidé d'utiliser le codec H.264.
Avant de rentrer dans le vif de la discussion, quelques rappels essentiels :
  1. Le Groupe de travail HTML du W3C travaille sur HTML 5, qui comprend un élément video, lequel permet (on l'avait deviné) d'insérer une vidéo native dans un document HTML, tout comme il est possible d'avoir du texte, des liens et des images fixes dans les pages Web. L'intérêt, c'est de pouvoir se passer de plug-ins comme Flash, qui ne sont pas libres.
  2. La spécification HTML 5 précise comment un navigateur doit interpréter l'élément video, mais pas sur le format dans lequel doit être publié la vidéo en question
  3. Le même groupe de travail — qui est constitué d'industriels et de développeurs Web — n'a pas réussi à trouver un consensus sur le codec (le bout de logiciel qui encode et décode la vidéo, donc ce qui gère le format). Certains acteurs (Apple, Nokia et d'autres) ont choisi H.264. D'autres acteurs comme Mozilla ont choisi le format concurrent Theora.
  4. H.264 est un format qui est protégé par des brevets logiciels. Il est soumis à licence. On doit payer pour l'utiliser. La grille tarifaire évolue d'année en année. Plus le format est adopté et installé, plus il est difficile de faire marche arrière, plus la tarification est large. La même technique a été utilisée pour le MP3. (cf l'article de Chris Blizzard qui explique ça brillamment).
  5. Theora est un format libre. Des brevets logiciels ont été déposés pour le protéger. Ces brevets font l'objet d'un accord irrévocable avec la société qui les a déposé de façon à ce que chacun puisse l'utiliser gratuitement et librement. Il y a une implémentation libre (sous licence BSD) de Theora.
  6. Tous les formats du Web produits par le W3C (HTML, CSS, SVG, etc.) sont libres et non-brevetés, comme l'explique la Patent Policy. Chacun peut les utiliser, les ré-implémenter gratuitement et sans risquer de procès. C'est peut-être le plus grand facteur de succès du Web, avec la possibilité d'éditer un document Web avec un simple éditeur de texte. Ne l'oublions jamais.
On se retrouve donc avec la situation suivante du coté des navigateurs :
  1. Internet Explorer (dominant) ne lit pas la balise video. On doit donc utiliser un plug-in propriétaire comme Flash (ou Silverlight) pour afficher des vidéos dans IE (toutes versions confondues).
  2. Firefox (1/4 des internautes dans le monde) qui lit nativement Ogg Theora.
  3. Chrome qui lit H.264 (5% des internautes) (Mise à jour : et Theora, me dit-on).
  4. Safari qui lit H.264 (3% des internautes)
  5. Chromium (la version libre de Chrome) qui supporte Theora. (Un lecteur saura me dire ce qui se passe avec Chromium sous XP sur du H.264, par exemple ?)
La question qu'on lit souvent ces derniers temps, c'est : maintenant que Chrome et Safari supportent H.264, Mozilla devrait payer la licence H.264 et faire "comme tout le monde" (enfin, si on accepte que "tout le monde" représente 8% du marché[1], hein). Que les choses soient claires : il y a fort peu de chances que ça arrive. La décision n'est pas de mon ressort, donc ce que vous lisez là n'est que mon avis (et pas celui de Mozilla), mais voilà pourquoi ça ne devrait pas arriver :
  1. Mettre un bout de code propriétaire dans Firefox n'est pas du tout une bonne idée. On a travaillé énormément pour supprimer tout logiciel propriétaire de Firefox (par exemple en passant à BreakPad à la place de TalkBack), ça n'est pas pour faire marche arrière.
  2. Le prix de la licence est délirant. J'ai entendu parler de 5 millions de dollars. Si Mozilla avait 5 millions à investir, ça serait dans des choses autrement plus importantes et bénéfiques à tout le monde. L'Accessibilité numérique, par exemple. Ou l'amélioration de Theora ! (On a déjà investi 100'000 dollars pour améliorer Theora). Ou la neutralité du net…
  3. Si on met un codec H.264 dans Firefox, ça veut dire qu'on ne peut plus laisser nos utilisateurs le distribuer librement, car il faudra compter le nombre d'exemplaires distribués (pour la facture que va nous envoyer la MPEG-LA).
  4. Mais la vraie raison, c'est que ça serait mauvais pour le Web, car il est évident que la MPEG-LA (l'entité qui vend des licences pour encoder, diffuser et décoder du H.264) va augmenter ses tarifs alors que H.264 devient de plus en plus incontournable, au fil du temps. On se retrouverait avec un Web à deux vitesses : ceux qui peuvent lire des vidéos (car ils ont payé) et les autres. [2] Avec Theora (ou un autre format libre plus performant), ça ne devrait pas arriver.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de sélectionner le profile : nom/URL !